Suivez les Capitales

Cuba et Québec s'entendent pour Manduley et Blanco

24 avril 2018

Pour une cinquième saison consécutive, la Fédération de baseball cubaine et les Capitales de Québec se sont entendus pour l’envoi de joueurs cubains dans la Vieille Capitale. Cette fois, ce seront deux visages déjà connus des partisans québécois qui atterriront à l’aéroport international Jean-Lesage dans les prochaines semaines : le joueur d’avant-champ Yordan Manduley et le lanceur Lazaro Blanco.

Toutefois, en raison des délais habituels dans l’obtention des visas de travail, les deux compatriotes pourraient rater une partie du camp d’entraînement.

Manduley, bien établi à Québec

Du duo, Manduley en sera à sa 4e saison avec les Capitales. Celui qui a surtout évolué à l’arrêt-court a connu sa meilleure saison en Amérique du Nord en 2017 comme le prouve sa moyenne au bâton de ,309, ses 103 coups sûrs et ses 52 points marqués. Véritable magicien en défensive, «Mandu» a fait écarquiller bien des yeux depuis qu’il s’aligne dans la Can-Am, méritant le titre d’arrêt-court de l’année dans le circuit Wolff.

« C’est mon capitaine de l’avant-champ. On l’a aimé dès le départ. Il s’est acclimaté rapidement et il est prêt à jouer tous les soirs. Il a connu sa meilleure saison l’an passé et tout l’hiver, il est un de ceux qui parlaient le plus d’avoir hâte de revenir », s’est réjoui le gérant Patrick Scalabrini au sujet du seul joueur d’avant-champ régulier de l’édition 2017 à être de retour.

Au cours des 13 derniers hivers, le natif de Holguin s’est aligné avec la formation de sa ville d’origine dans la Serie Nacional en plus de prêter main-forte à quelques autres clubs en séries éliminatoires lors de l’élimination de son équipe.

Blanco, un autre as dans la rotation

La confirmation du retour de Lazaro Blanco vient compléter la rotation de 5 partants des Capitales. En plus d’avoir récemment officialisé les contrats de Karl Gélinas, Brett Lee, Arik Sikula et Ryan Searle, le gérant Patrick Scalabrini s’assure le retour d’un autre as avec Blanco.

« C’est notre 2e as! C’est inespéré d’avoir le retour du lanceur de l’année. Nos attentes sont élevées, mais moins que l’an dernier, car on est conscient du nombre élevé de manches qu’il a lancées depuis quelques années. »

À sa seule saison dans la Can-Am jusqu’ici, Blanco a été élu sur l’équipe d’étoiles grâce à une moyenne de points mérités de 2,98 et une fiche de 11 victoires contre 4 défaites. En 117,2 manches, il a retiré 118 frappeurs sur des prises.

Absents en juillet

Un astérisque était toutefois apposé à leur contrat 2018. En raison de la tenue des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes en Colombie cet été, les Capitales devront se passer de leurs deux représentants cubains pour la presque totalité du mois de juillet.

« On va devoir trainer un gars d’extra une partie de la saison pour pallier à ça. L’important sera de se garder dans le peloton pendant la 1re moitié et de finir en force avec le retour de tous nos gars », projette le gérant.

Manduley et Blanco sont d’ailleurs des habitués des compétitions internationales, eux qui ont représenté leur pays à quelques reprises à la Série des Caraïbes et à la Classique mondiale de baseball en 2017.

Rappelons qu’en 2014, Yuniesky Gurriel avait pavé la voie à la venue de plusieurs autres joueurs cubains à Québec, devenant ainsi pionnier de l’entente entre Cuba et les Capitales. La saison suivante, Gurriel était accompagné de trois de ses compatriotes : Alexei Bell, Yordan Manduley et Ismel Jimenez. S’en est suivi la venue de Roel Santos et de Yurisbel Gracial en 2016, puis celle de Lazaro Blanco l’an passé.