Suivez les Capitales

Ehrlich derrière le marbre et 2 jeunes Québécois au camp!

01 mai 2018

Après avoir connu sa saison la plus occupée en carrière en 2017, le receveur Adam Ehrlich retrouvera son poste derrière le marbre des Capitales de Québec pour une 3e saison.

Si la rotation des Capitales s’était avérée la meilleure de la Can-Am l’an dernier, Ehrlich peut certainement prendre une part du mérite. L’homme masqué n’a commis que 3 erreurs au cours des 58 parties auxquelles il s’est agenouillé derrière les frappeurs adverses. 

« L’an passé, il a été très incommodé par une blessure au dos. Il se sent beaucoup mieux depuis une opération mineure subie cet hiver. On peut un peu plus s’attendre à une saison au bâton comme en 2016. En défensive, c’est un guerrier et il a une fierté de soutenir son personnel de lanceur », a commenté le gérant Patrick Scalabrini pour expliquer la saison 2017 du principal intéressé.

Reconnu pour son efficacité défensive, l’ancien espoir des Cardinals de St-Louis a vu ses statistiques au bâton décroitre après une 1re saison surprenante dans le baseball indépendant. En 159 parties dans l’uniforme des Capitales, Ehrlich a frappé 152 coups sûrs et produits 54 points pour une moyenne offensive de ,274.

Avec l’absence de Maxx Tissenbaum jusqu’au début juin, le #13 devrait voir passablement d’action lors des premières semaines du calendrier. Il sera alors secondé par un receveur réserviste qui sera invité au camp.

Au cours de son passage de 5 saisons dans le baseball affilié des Cards, Ehrlich a fait son chemin jusqu’au niveau A+ en plus de participer au camp des majeures en 2013.

Des invités québécois s’ajoutent

Patrick Scalabrini a lancé quelques invitations pour le camp d’entraînement au cours des derniers jours.

Du lot, notons la présence confirmée des lanceurs québécois Marc-Antoine Bérubé et Christopher Sauvé. Le premier a été libéré par les As d’Oakland cet hiver alors que le deuxième se remet d’une opération Tommy John subie au printemps 2017.

Bérubé a passé les trois derniers étés dans le giron des As, atteignant le niveau A en 2016. Il s’agira d’un retour à Québec pour le droitier qui a grandi dans le réseau sports-études des Canonniers de Québec en plus de jouer pour les Diamants de Québec.

Quant à lui, Sauvé a fait la pluie et le beau temps dans la Ligue de baseball junior Élite du Québec (LBJEQ) avec le Royal de Repentigny jusqu’à sa blessure l’année dernière. Le natif de Mascouche a aussi évolué au Bryan College dans l’État du Tennessee.

À l’heure actuelle, Bérubé et Sauvé seront les deux seuls Québécois à accompagner Karl Gélinas au camp des Capitales.

« J’invite plusieurs joueurs d’extra pour un poste à combler. Ce sera à l’un d’eux de nous forcer la main pour le signer », a conclu Scalabrini.