Suivez les Capitales

McOwen renverse la vapeur en fin de 8e manche!

22 août 2018

Dans un match où le manque d'opportunisme des Capitales les amenaient tout droit dans le ravin, James McOwen a rattrapé une soirée difficile en procurant la victoire aux siens 4-3 mercredi soir au Stade Canac!

Tout comme l'offensive en général, McOwen connaissait une soirée à oublier. Il était 0 en 4 avec un retrait au bâton au compteur jusqu'à ce qu'il obtienne une chance en or de renverser la vapeur en fin de 8e manche. En retard 3-2 avec 2 hommes sur les buts et 2 retraits au tableau, McOwen a saisi sa chance en claquant une balle sur la ligne du 1er but. Deux points ont marqué et la victoire s'est concrétisée quatre retraits plus tard.

«C'était un match frustrant pour moi jusque-là. Avec ma dernière présence au bâton, j'espérais une chance supplémentaire. J'ai reculé jusqu'à la ligne dans le fond de la boite [des frappeurs] pour avoir plus de temps pour voir venir le lancer. J'ai pu voir une belle rapide à l'intérieur», raconte celui qui a dû dépasser le 3e but dans sa course pour s'assurer que ses deux coéquipiers croiseraient le marbre.

«On chialait sur le banc, car on n’avait pas de coups sûrs opportuns avec des coureurs en position de marquer. Je finissais ma phrase quand la balle de James tombait sur la ligne», s'est ravisé le gérant!

Les Capitales avaient laissé 10 coureurs sur les buts dans les 7 manches précédentes, n'aidant en rien le meilleur départ de Juan Benitez sur la butte québécoise. Même si la victoire est allée au dossier de Will Dennis (3-2), Benitez a ravi son gérant avec son 1er départ de qualité de la saison (7 ML, 3 PM).

Notes de match

Incommodé par un malaise à l'épaule, Andrew Elliott a lancé dans l'enclos en fin d'après-midi et sa situation était jugée encourageante par le gérant. Nick Van Stratten prend aussi du mieux et pourrait réintégrer l'action en début de semaine prochaine à Ottawa.

Le dernier match de cette série débutera à 19h05 jeudi et permettra à Jay Johnson (7-2, 2.25) de monter sur la butte.

Patrick Scalabrini a jusqu'à vendredi soir 23:59 pour effectuer des changements à son alignement.