Suivez les Capitales

Nouvelle journée, même sort pour les Capitales!

07 juillet 2017

La formation de Vieille Capitale tentait de venger leur défaite crève-cœur lors du premier match alors que les Capitales poursuivaient la série de 4 matchs contre Trois-Rivières vendredi soir au Stade Canac. À la suite d’un délai de pluie d’une vingtaine de minutes, les Aigles ont finalement disposé des Capitales par la marque de 4 à 3. Après avoir mené pendant la majorité de la rencontre, les Capitales ont laissé filer une avance de 2 points en 7e manche pour perdre le match.

Après avoir permis aux Aigles de prendre les devants 1 à 0 pour débuter, les hommes de Patrick Scalabrini ont profité de la 2e manche pour marquer 3 points.

Les Aigles sont revenus à la charge en 7e. Julio Martinez a frappé un double qui a poussé 2 coureurs au marbre afin de créer l’égalité 3-3. Martinez a croisé le marbre à la suite d’un optionnel de Daniel Mateo pour donner l’avance à l’équipe visiteuse 4-3. Pour la deuxième fois en autant de jours, les Capitales ont permis aux Aigles de revenir dans le match.

« Ça ressemblait beaucoup au match d’hier. Nous avons seulement généré une manche en offensive, puis on est resté silencieux par la suite. C’est très fâchant », s’exclame le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

« Pat Peterson n’est pas un Clayton Kershaw, c’est très décevant, car statistiquement parlant, c’est le pire lanceur de la ligue! Je ne sais pas ce qui peut expliquer ce marasme collectif là soudainement. Il va falloir se regarder dans le miroir et réaliser qu’on n’en fait pas assez! »

« On ne peut pas gagner en frappant seulement des longues balles, certains joueurs ne sont pas assez productifs. Quand nos gros cannons ne produisent pas, on ne gagne pas, » mentionne le gérant des locaux.

C’est finalement le jeune Tyler Gillies qui a obtenu le départ en faveur de Brett Lee. Le gaucher n’a pas été en mesure de débuter le match en raison d’un inconfort à l’épaule gauche qui persiste depuis quelques semaines. Gillies a bien fait en 2 manches de travail, limitant l’adversaire à 3 coups sûrs et aucun point. Andrew Elliott, Rafael Pineda, Milles Moeller et Trevor Bayless ont succédé à Gillies dans l’ordre le reste du match. La défaite va à la fiche de Moeller, lui qui a accordé 3 points en un tiers de manche.

Edilson Alvarez et Arik Sikula croiseront le fer demain à l’occasion de l’avant-dernier match de la série. Le premier lancer est prévu pour 18h05 au Stade Canac.