Suivez les Capitales

Prise automnale majeure pour les Capitales !

01 novembre 2018

La première bordée de neige n’est pas encore tombée au Stade Canac que le gérant des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini, vient de s’assurer les services d’un ancien releveur des Ligues majeures! L’artilleur canadien de 34 ans Dustin Molleken est pressenti pour devenir le prochain releveur #1 de l’organisation.

« Pendant la saison dernière, il n'était pas très heureux avec son rôle dans la Ligue Atlantique avant qu'ils le fassent jouer un peu plus en fin de saison. Il a un C.V. impressionnant et il a fait partie de l'équipe nationale à plusieurs reprises. Plusieurs de nos anciens le connaissent dont Jordan Lennerton qui dit que c'est un coéquipier de rêve », s'est assuré Scalabrini.

« C'est un gros bonhomme qui lance fort, ajoute le gérant à propos de celui qui atteint régulièrement les 95 mph avec sa balle rapide. J'aime avoir des Canadiens pour le sentiment d'appartenance. C'est un leader qui va aider sur le terrain et qui amènera une certaine prestance. Il va occuper un rôle difficile à remplir et qui n'a pas si bien fonctionné dans nos dernières séries.»

Molleken s’amènera à Québec après la fonte des neiges pour entreprendre sa 16e saison chez les professionnels. Le choix de 15e ronde des Pirates de Pittsburgh en 2003 a participé à 200 parties au niveau AAA en plus d’atteindre le baseball majeur pour 8,1 manches en 2016 avec les Tigers de Detroit. Il évoluait avec Somerset dans l'Atlantique depuis 2 ans.

Le natif de Regina en Saskatchewan s’alignera avec une équipe canadienne pour la 1re fois depuis le niveau collégial alors qu’il étudiait au Lethbridge Community College en Alberta au début du millénaire. Il a aussi porté l’uniforme à la feuille d’érable lors de la Coupe du monde de baseball 2011 (bronze), des Jeux panaméricains 2011 (or) et de la Classique mondiale de baseball 2013.

En 793,1 manches, tous niveaux confondus, Molleken a maintenu une moyenne de points mérités de 4,42 et affiché un taux de retraits au bâton par but sur balles de 2,48. Il a mis la main sur 51 victoires contre 35 défaites. Même s’il a majoritairement été utilisé en relève au cours de sa carrière, le droitier s’est vu confier un total de 32 départs.

Son oncle Lorne Molleken a été l’entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago dans la Ligue nationale de hockey en 1999 et 2000.