Suivez les Capitales

Une deuxième de suite!

01 août 2017

C’est devant la foule la plus imposante de l’année que les Capitales ont vaincus les Boulders de Rockland par la marque de 5 à 1 face aux 4251 spectateurs présents au Stade Canac. Les hommes de Patrick Scalabrini sont désormais un match devant la formation américaine au premier rang de la ligue. Arik Sikula a continué son brio sur le monticule en remportant sa 7e victoire en autant de départs depuis le 28 juin dernier.

Le lanceur du mois de juillet dans la ligue Can-Am a bien performé en 7 manches de travail, retirant 8 frappeurs sur des prises en plus d’allouer seulement un point à l’alignement américain; une longue balle en solo de Marcus Nidiffer sur une offrande de Sikula dans le centre du marbre en 3e manche.

Alors que les Boulders avaient placé deux hommes en position de marquer en 7e manche, Sikula a envoyé une glissante à Joe Maloney, un des frappeurs les plus dangereux du circuit, pour arrêter la menace de l’opposition avec un important retrait sur trois prises.

« Le titre de lanceur de l’année m’a permis de réaliser à quel point les efforts et le travail accomplis reflètent bien cet honneur, mentionne le lanceur gagnant. Je garde le focus au bon endroit depuis le début de l’année et ce fut encore le cas ce soir. Les Boulders possèdent un alignement de frappeurs coriace et je suis heureux de la façon dont j’ai lancé ce soir et de la manière dont j’ai exécuté mes lancers. »

Après avoir rempli les buts avec aucun retrait, Sikula a orchestré un double jeu clé en deuxième manche afin de se sortir du pétrin. Le gérant est très heureux dont la façon le #21 a performé ce soir.

« C’est tellement un compétiteur et un bagarreur sur le monticule, affirme Patrick Scalabrini. Ce fut le point tournant du match au même titre que le retrait sur trois prises à l’endroit de Maloney. C’est le lanceur du mois dans la ligue et il a démontré son talent encore une fois ce soir. »

L’impact de Richardson

Le nouveau venu, D’Vontrey Richardson a fait sentir sa présence dès sa première apparition au bâton dans l’uniforme québécois. Le voltigeur a produit le premier point des locaux avec un simple en fin de 3e manche. Il termine sa première soirée de travail à Québec avec 1 coup sûr en 3 présences, un point marqué et un point produit.

« Je me suis élancé sur le premier tir et j’ai fait un bon contact. Je suis heureux de faire partie de l’organisation des Capitales et je ne veux pas briser la bonne chimie que l’équipe possède présentement. Je vais continuer d’aider le club à gagner des matchs, peu importe quel sera mon rôle au sein de l’alignement, » explique Richardson après le match.

L’ancien porte-couleur des Jackals du New Jersey a patrouillé le champ centre et a occupé le 9e rang dans l’alignement de frappeurs. L’ancien quart-arrière des Seminoles de Florida State a volé 107 buts et possède une moyenne de présence sur les buts de .329 en 7 saisons dans le baseball professionnel.

Les deux Cubains, Yordan Manduley et Yurisbel Gracial ont ajouté 2 et un point respectivement,