Au tour d'Éric Gagné d'attirer l'attention

12 mars 2017

Après Albers et Malo deux jours plus tôt, un autre ancien Capitale a attiré l’attention dans le 2e match du Canada à la Classique mondiale de baseball samedi après-midi. Éric Gagné a été le meilleur artilleur de la feuille d’érable dans une défaite de 4-1 contre la Colombie.

Amené en 6e manche alors que les buts étaient déjà remplis, Gagné a échappé un but sur balles avant de retrouver son aplomb. Il a retiré les 6 frappeurs suivants, dont deux sur trois prises. Seul Adrian Sanchez a été en mesure de lui soutirer un coup sûr, sans dégât. Âgé de 41 ans, Gagné a touché les 94 mph avec sa balle rapide. Rappelons que Gagné a aidé les Capitales à remporter le championnat en 2009.

Dans la défaite, Jonathan Malo est allé trois fois au bâton, obtenant un but sur balle à sa 2e présence. Le joueur d’arrêt-court atteignait les sentiers pour une 3e fois même s’il est toujours à la recherche d’un premier coup sûr dans cette Classique mondiale.

Israël reste parfait

À son premier match du deuxième tour, l’Équipe nationale cubaine a été victime d’Israël qui n’a toujours pas perdu en 4 parties depuis le début du tournoi. Cette fois, Israël a eu le dessus 4-1.

Yurisbel Gracial et Roel Santos ont encore une fois laissé leurs traces sur la feuille de pointage en frappant chacun un coup sûr. Gracial a commis une erreur qui n’a toutefois pas eu d’influence sur le pointage. Yordan Manduley a été amené en renfort en fin de 7e manche. Il a été retiré au bâton à sa seule présence au bâton.

Commentaires des fans

Sur les réseaux sociaux