Suivez les Capitales

Deux receveurs numéro un!

16 août 2021

par Maurice Dumas

     Un bon receveur c’est bien, deux c’est encore mieux! Si cette phrase vous semble banale, elle prend toute sa signification chez les dirigeants d’Equipe Québec. Ils peuvent compter sur deux excellents receveurs en Jeffry Parra et Ruben Castro. Deux hommes masqués qui brillent autant en attaque qu’en défensive.

     Pas un, mais deux receveurs de fort calibre. Peu importe le niveau, c’est très très rare qu’on retrouve autant de munitions derrière le marbre au sein de la même équipe. Alors, que fait-on pour tirer le maximum de deux joueurs aussi talentueux à la même position. Le règlement du frappeur de choix dans la Ligue Frontier permet de les utiliser tous les deux à chaque match. D’autant plus que Castro se débrouille bien au deuxième coussin.

      Si Parra s’accroupit derrière le marbre, Castro frappe à la place du lanceur ou vice-versa. «Nous sommes à la fois privilégiés et choyés!, s’exclame le gérant Patrick Scalabrini. C’est un luxe de les avoir tous les deux. Tu ne vois jamais ça dans le baseball. Les deux se complètent bien. Parra frappe de la droite et Castro de la gauche. Je dirais même qu’ils sont les deux meilleurs receveurs de toute la Ligue Frontier.»

      Les deux se distinguent de plusieurs façons. Jeffry Parra déploie plus de puissance et fait produire beaucoup de points. Il possède un bras canon intimidant pour les coureurs adverses. Il a cette qualité de produire dans les moments importants. Ruben Castro est plus rapide, plus polyvalent et loge régulièrement la balle en lieu sûr.

 Baseball affilié

     «Je ne peux pas croire que les deux ne retourneront pas dans le baseball affilié, scande Scalabrini. Ils sont encore jeunes et le baseball est continuellement à la recherche de receveurs. Nous ne ménagerons pas nos efforts pour mousser leur candidature. Ils méritent d’avoir une autre chance.»

      Agé de 23 ans, Parra vit présentement ses meilleurs moments en attaque dans le baseball organisé. Il en met plein la vue afin de démontrer que les Giants de San Francisco ont erré en le libérant à la fin du dernier camp d’entraînement. Il aspire également à un retour dans le baseball affilié. Son éclosion offensive s’ajoute à un palmarès défensif toujours aussi bien garni.

     Un peu plus vieux, Castro vient tout juste de célébrer ses 25 ans. Il a amorcé la saison un peu en retard puisqu’il défendait les couleurs de Porto Rico aux matchs de qualification en vue d’une participation aux Jeux olympiques de Tokyo.

     «C’est définitivement ma meilleure saison dans les rangs professionnels, confirme Parra. Je suis très heureux au sein d’Equipe Québec. Nous sommes bien traités et les longs voyages ont tissé des liens très étroits entre les joueurs.»

     «J’ai été très bien accueilli au sein de l’équipe, renchérit Castro. Je me suis vite senti comme un membre à part entière du groupe. On m’a donné l’opportunité de jouer sur une base quotidienne. C’est toujours plus facile d’offrir un bon rendement dans de telles conditions.»

     Les deux se disent stimulés par la chaleur et l’enthousiasme des amateurs de baseball de Québec et de Trois-Rivières. «Comme nous jouerons plus souvent dans ces deux villes, cette atmosphère nous aidera grandement dans la course aux séries éliminatoires», soutient Parra. «Le support des amateurs m’emballe», rajoute Castro.

     Originaire de la République dominicaine,  Parra vit aux Etats-Unis depuis plusieurs années. L’aventure avec Equipe Québec le comble au plus haut point. Blessé lors du premier séjour en sol québécois, il a rapidement récupéré pour reprendre sa place parmi les bons producteurs de points de la Ligue Frontier. La constance et la régularité caractérisent le jeu de Castro, un coureur beaucoup plus rapide que la très grande majorité des receveurs.

     Regardez bien Jeffry Parra et Ruben Castro dans les prochains jours et les prochaines semaines. Vous risquez de ne pas les revoir, la saison prochaine. «Je suis même surpris de les avoir encore avec nous», conclut le gérant d’Equipe Québec.