Suivez les Capitales

Le dernier match des Capitales à domicile ne leur sourit pas

29 août 2019

C'est malheureusement sur une défaite de 4 à 1 face aux Aigles que s'est conclu la saison locale des Capitales ce soir, dans un match où les locaux ont quelque peu manqué d'opportunisme.

Les Capitales ont été les premiers à s’inscrire à la marque dès leur première occasion en première manche, lorsque le deuxième frappeur du match Yordan Manduley a catapulté la balle sur un arbre au champ gauche, donnant les devants à ses coéquipiers.  

Les Aigles ont toutefois profité des deux manches suivantes pour marquer deux points, portant à ce moment la marque à 2 à 1 en leur faveur, et n’ont plus jamais regardé derrière.   

Les Capitales ont, d’ailleurs, manqué deux belles occasions en début de match pour mettre des points au tableau; ils ont d’abord rempli les buts en deuxième manche avec aucun retrait, puis mis deux coureurs sur les sentiers sans retrait en quatrième, mais aucune de ces menaces n’a été concrétisée.  

Yordan Manduley a à nouveau démontré ce soir qu’il méritait le titre de joueur du mois d’août, cognant sa première longue balle et ajoutant un simple à sa fiche. Jesse Hodges a lui aussi bien fait , lui qui a frappé deux coups sûrs.  

Un bon nombre de lanceurs a été utilisé par le gérant Patrick Scalabrini ce soir, soit six. David Richardson a obtenu le départ, et il a bien fait, n’accordant qu’un seul point mérité et trois coups sûrs en cinq manches de travail. Reilly Hovis a continué sur sa bonne séquence, retirant trois frappeurs sur des prises et n’accordant qu’un coup sûr. Seth Davis a ensuite été envoyé dans la mêlée, puis Jack Charleston l’a suivi. Jonathan De Marte et Dustin Molleken ont été les deux derniers à fouler le monticule. 

Les Capitales concluront leur saison à Ottawa en fin de semaine, alors qu’ils y joueront les quatre derniers matchs de la campagne.  

Récompenses de la saison 2019 

Les Capitales ont remis une plaque aux joueurs gagnants des différentes récompenses annuelles remises par l’organisation québécoise. Dany Paradis-Giroux se mérite le prix du joueur communautaire, Jonathan De Marte celui de la recrue de l’année, Yordan Manduley repart quant à lui avec le prix du joueur défensif de l’année et Scott Richmond celui du meilleur lanceur. Le sympathique TJ White est celui qui a remporté la plaque du joueur le plus populaire et celle du joueur par excellence.